Investir dans une photocopieuse d’occasion ?

Dans le cadre d’un achat de photocopieur, il est possible d’investir dans un modèle neuf ou d’occasion. Si la durée de vie moyenne de ce type de machine peut inciter certaines entreprises et structures à opter pour du neuf, il faut savoir que choisir un modèle d’occasion présente de nombreux avantages.

Investir dans un copieur non neuf représente un gain économique non négligeable à l’achat. Il est à noter que ce type de matériel peut coûter très cher à l’état neuf et dépasser, selon les modèles, 20 000 euros. Avec un budget limité, un investisseur doit opter pour l’occasion pour s’offrir à bas prix un modèle coûteux.

photocopieuse occasion

C’est ainsi un excellent moyen d’acquérir une machine spécifique qui présente une impression de très haute qualité ou des particularités onéreuses et qui demeurerait inaccessible sur le marché du neuf.

Mais l’occasion ne présente pas que cet avantage. En effet, acheter un photocopieur peut parfois nécessiter de l’attente, car tous les fabricants ne disposent pas de tous les modèles neufs en direct.

Il est parfois nécessaire de les commander, ce qui peut pénaliser l’activité de l’entreprise dans le cadre d’un remplacement ou d’un besoin immédiat. En revanche, un modèle d’occasion est disponible immédiatement ou très rapidement, ce qui ne risque pas d’impacter la société.

Enfin, il faut savoir que certaines machines spécifiques ne sont pas utilisées avec régularité, mais un usage ponctuel et répété peut être nécessaire. Or, dans ce cas, toutes les structures ne souhaitent pas se tourner vers une location et certaines préfèrent disposer de leur propre matériel.

Le marché de l’occasion est donc un bon moyen de compléter ses besoins en copieurs par l’achat d’une machine supplémentaire pour faire face à un pic d’activité ou pour pallier un besoin très spécifique et ponctuel, comme une tireuse de plans ou un appareil haut volume.

Comment bien choisir son copieur d’occasion ?

L’occasion est une alternative intéressante et peut présenter beaucoup d’intérêt pour l’achat de nombreux accessoires de bureautique. Le copieur en fait partie, puisque ce type de machine est indispensable au bon fonctionnement d’une entreprise ou de toute structure d’une certaine taille.

machine reprographie utile

Son coût pouvant être particulièrement élevé à l’état neuf, même si vous réalisez des économies en optant pour un photocopieur d’occasion, il est indispensable de bien le choisir et d’être vigilant sur certains points afin d’éviter les pièges les plus fréquents.

  • Attention aux trop bonnes affaires ! Comparez les modèles d’occasion équivalents entre eux et non avec les modèles neufs. Vous constaterez ainsi plus aisément les écarts de prix trop importants qui peuvent cacher un vice ou un appareil défectueux.
  • Tournez-vous de préférence vers un distributeur spécialisé. C’est le meilleur moyen d’effectuer un achat sûr. En effet, le copieur aura été révisé, réparé le cas échéant, remis en état et nettoyé.
  • Renseignez-vous sur le vécu de l’appareil. Combien de temps a-t-il servi ? Qui l’a utilisé ? Pourquoi est-il revendu ? Quelles sont ses spécificités ? Vous pourrez ainsi mieux déceler les arnaques.
  • Examinez la machine et testez-la pour vous assurer qu’elle soit en bon état et qu’elle fonctionne convenablement. N’achetez pas les yeux fermés n’importe quel modèle en vente !
  • Demandez à connaître le tarif des consommables et vérifiez que ceux-ci sont toujours produits et disponibles. Il arrive en effet que les anciens modèles soient remplacés par de nouveaux et qu’ils ne soient plus vendus. En outre, leur prix doit rester raisonnable, car certaines séries se sont avérées très coûteuses à alimenter, ce qui peut grever un budget.
  • Remplissez un formulaire de devis pour connaître les coûts de maintenance de la machine visée. Renseignez-vous d’une part sur les frais quotidiens que cet achat pourrait vous imposer, mais également sur le prix d’un contrat de maintenance pour ce type d’appareil. Soyez vigilant, car tous les copieurs n’ont pas les mêmes spécificités, et chacune impacte le coût de l’entretien et de la maintenance.

Les avantages d’une machine d’occasion

Si le marché de la photocopieuse d’occasion fonctionne, c’est parce qu’il présente de nombreux avantages. En effet, toutes les structures ne souhaitent pas investir dans l’achat d’un modèle neuf ou en location.

copieur rentable simple

  • Un avantage économique : une machine d’occasion coûtera moins cher qu’une machine neuve, c’est indéniable ! En optant pour l’occasion, vous vous donnez la possibilité d’acquérir pour pas cher un appareil haut de gamme ou normalement très coûteux. Cette possibilité est un gros atout pour les petites sociétés et pour les associations, dont le budget est généralement limité.
  • Un avantage de choix : tous les modèles sont disponibles sur le marché de l’occasion. Vous trouverez aussi bien les petites machines de bureau monochromes ou couleurs que les modèles numériques et analogiques ou encore les engins multifonctions. Il est tout à fait possible d’acquérir également des copieurs très spécifiques conçus pour les grands formats ou les hauts volumes ; ces appareils très onéreux deviennent ainsi plus accessibles pour les petits budgets.
  • Un avantage de rentabilité : les structures et sociétés qui font le choix d’une machine d’occasion peuvent opter pour un modèle avec monnayeur, ce qui leur permet de rentabiliser leur investissement.
  • Un avantage d’usage : votre appareil est prêt à l’emploi si vous l’achetez chez un revendeur spécialisé. Il aura été réparé, remis en état et nettoyé pour vous être livré comme neuf !
  • Un avantage de rapidité : plus besoin d’attendre votre machine ! Si vous avez besoin de remplacer un copieur en panne ou de compléter votre gamme, l’occasion vous permet de disposer aussitôt d’une nouvelle machine à prix réduit.
  • Un avantage de lieu d’achat : les ventes aux enchères sont un bon moyen d’acquérir un modèle d’occasion de qualité. Ce type de vente peut être lié à une cessation d’activité ou à une vente ponctuelle de matériel. Les machines ont été contrôlées et vous seront vendues en toute connaissance de cause, ce qui évite les mauvaises surprises. En outre, le prix de départ est toujours plus bas que chez un revendeur, ce qui vous permet de faire d’importantes économies.

Les désavantages de l’occasion

Malheureusement, le marché de la photocopieuse d’occasion ne présente pas que des avantages. Il est important d’en être conscient pour être certain d’effectuer un choix raisonné.

photocopieuse bas prix

  • N’achetez pas à n’importe qui ! Le principal risque du marché de l’occasion est d’opter pour une machine vendue à bas prix par un revendeur malhonnête. Si vous voulez éviter les arnaques ou les vices cachés, il est recommandé de vous tourner vers un revendeur spécialisé et agréé, vers un fabricant ou vers une vente aux enchères professionnelle.
  • Attention au prix ! Acheter à bas prix est tentant, surtout que les entreprises et structures qui optent pour l’occasion le font souvent par souci budgétaire. Néanmoins, faites attention de ne pas acheter trop vite un modèle peu coûteux. Comparez au préalable les modèles équivalents entre eux, en vous fiant aux prix de l’occasion et en vous basant sur le neuf. Vous constaterez ainsi plus aisément les écarts et vous disposerez de plus de cartes en main pour faire le bon choix.
  • N’oubliez pas que ce type de machine a une durée de vie réduite ! En effet, un copieur dure en moyenne 3 à 4 ans, à condition qu’il soit bien entretenu. Évitez donc d’acquérir un modèle trop âgé. Une année d’existence au maximum est idéale, voire deux s’il s’agit d’un appareil très spécifique et particulièrement bien entretenu. Ne visez pas plus loin, car vous risquez de ne pas pouvoir amortir votre investissement, et encore moins le rentabiliser !
  • Entretenir une machine d’occasion coûte plus cher ! En effet, cela est naturel, car votre appareil a déjà du vécu. Même si vous l’avez acheté auprès d’un revendeur sérieux, vous n’êtes pas à l’abri d’une panne importante. Assurez-vous d’opter pour un contrat de maintenance adapté pour y faire face plus aisément, mais vous devrez tout de même vous attendre à des frais plus élevés qu’avec un modèle neuf.

Les photocopieurs reconditionnés

Le copieur reconditionné est une machine d’occasion ou un appareil de démonstration qui aura été remis à neuf par un professionnel qualifié et compétent avant sa mise en vente. Ce type de photocopieuse a donc subi une remise en état totale, ce qui n’est pas le cas des modèles d’occasion dits classiques.

photocopieur reconditionné

En effet, toutes les pièces obsolètes, fragilisées ou défectueuses ont été remplacées, l’appareil a été testé et le professionnel reconditionneur s’est assuré qu’il offrait bien les mêmes avantages, services et performances qu’un modèle sorti tout droit de l’usine.

En conséquence, ce type d’achat équivaut à l’acquisition d’un modèle comme neuf, mais pour un prix nettement inférieur. Il faut en effet savoir qu’en moyenne, un copieur reconditionné coûte 30 à 35 % moins cher que son équivalent neuf. Le gain est donc certain et l’économie réalisée est non négligeable sur la durée. Opter pour un modèle reconditionné est un bon moyen d’acquérir un photocopieur à moindre coût, sans être impacté par les inconvénients du marché de l’occasion classique.

En effet, l’appareil repart sur une base totalement nouvelle, ce qui signifie que sa durée de vie n’est plus amputée par l’usage qui en a été fait au préalable.

Vous repartez avec un modèle performant pour plusieurs années. Le remplacement de toutes les pièces usées ou fragilisées vous évite d’avoir à assumer les frais de maintenance coûteux qui accompagnent généralement un achat d’occasion. L’appareil est plus fiable et plus durable. Enfin, vous évitez les vices cachés et l’aspect parfois abîmé de certaines machines revendues, puisque l’appareil est entièrement révisé.

Il est d’aspect et de contenu neuf. Par ailleurs, il est à noter que la possibilité d’opter pour un copieur reconditionné est un point très avantageux en matière d’écologie.

En effet, cette solution permet de redonner une seconde vie à un équipement de bureau, ce qui réduit considérablement l’empreinte carbone de celui-ci. D’ailleurs, cette pratique est de plus en plus développée avec tout un tas d’appareils, comme les téléphones portables ou encore le petit et le gros électroménager.

Les garanties des copieurs d’occasion

La garantie est un point important à évaluer lors d’un achat d’un appareil d’occasion. Or, celle-ci peut grandement varier d’un vendeur et d’une machine à l’autre.

suivi garantie copieur occasion

  • La durée de la garantie : celle-ci peut évoluer généralement entre 3 mois et 1 un pour un modèle d’occasion. Bien évidemment, il est généralement possible d’étendre cette garantie moyennant un surcoût, ce qui n’est pas toujours avantageux. Attention également, car la garantie n’est pas systématique et peut ne pas être proposée si vous ne passez pas par le biais d’un revendeur qualifié pour votre achat.
  • L’historique et le suivi de l’appareil : un revendeur compétent sera capable de vous retranscrire l’historique de la machine que vous comptez acheter et vous détailler son suivi. Vous êtes ainsi informé de son vécu et des potentiels risques.
  • Les principales pièces d’usure sont remises à neuf : cette garantie est très intéressante et permet de repartir avec un appareil révisé et nettoyé, dont les pièces défectueuses auront été remplacées ou réparées.
  • La garantie de maintenance : un contrat de maintenance est généralement proposé par le vendeur spécialisé. Il vous permet de bénéficier d’une intervention rapide en cas de panne, moyennant une cotisation mensuelle, annuelle ou ponctuelle. Si vous optez pour une maintenance sans contrat, sachez que vous ne serez pas prioritaire en cas de besoin de réparation.

Où s’équiper ?

Vous êtes libre d’acheter votre photocopieur d’occasion où bon vous semble. Néanmoins, nous vous recommandons de vous tourner vers un revendeur fiable, compétent et qualifié, capable de vous vendre un modèle de qualité et prêt à l’emploi, accompagné de garanties avantageuses.

fournisseur photocopieuse occasion

Vous trouverez de nombreuses enseignes spécialisées et de confiance sur internet. Il peut s’agir de constructeurs, de distributeurs spécialisés ou bien d’une entreprise tout autre. En voici des exemples :

  • Crocodile Copieurs : la société Crocodile Copieurs s’est spécialisée dans la vente d’appareils neufs ou reconditionnés issus des gammes des fabricants mondialement réputés que sont Canon, Kyocera, Sharp, Konica-Minolta, Ricoh et Toshiba. L’entreprise a fait le choix de se tourner uniquement vers les modèles multifonctions à destination des professionnels afin de couvrir les besoins d’un plus large panel de clients, entreprises, structures et institutions. En outre, la marque basée à Nevers offre un réseau de maintenance sur l’ensemble du territoire français métropolitain en se basant sur une équipe de techniciens qualifiés.
  • PIB Solutions : l’enseigne PIB Solutions s’est spécialisée dans l’achat et la location de copieurs d’occasion reconditionnés. Depuis 10 ans, elle accompagne les entreprises et les professionnels grâce à une gamme d’appareils relativement vaste comme notamment les copieurs noir et blanc et couleur, issus de grandes marques et révisés pour être revendus comme neuf. La marque dispose de cinq agences et s’appuie sur un vaste réseau de partenaires professionnels en offrant des solutions personnalisées à sa clientèle.
  • France Bureautique : France bureautique est une marque de revendeur qui s’est spécialisée dans la fourniture de nombreux consommables avant de s’étendre à la vente de machines d’occasion et neuves. Créée en 1979, l’entreprise a également développé un SAV important pour satisfaire une clientèle large à travers une offre bureautique sur toutes les marques.
  • Burotic Store : la société propose la vente et la location de copieurs neufs et d’occasion reconditionnés, issus des marques Canon, Sharp et Brother. Elle s’est étendue à tout un panel d’appareils multimédias et de bureautique pour satisfaire tous les besoins. Créée en 1996, l’entreprise atteste aujourd’hui d’une clientèle issue pour 70 % du secteur juridique, financier et légal et pour 15 % du luxe.

Les accessoires et consommables

Une photocopieuse ne peut fonctionner sans accessoires et consommables. Ceux-ci font partie intégrante de l’appareil et doivent être remplacés de temps à autre, selon l’usage et l’usure.

consommables cartouche encre

  • Les cartouches d’encre : la cartouche d’encre est une encre liquide qui est projetée sur le papier au moyen de buses fixées sur une tête d’impression mobile. Elle est utilisée par les machines jet d’encre. Plus coûteuse que le toner, elle est aussi de meilleure qualité et généralement privilégiée pour l’impression couleur et l’impression photo.
  • Les toners : le toner est une encre sous forme de poudre. Il est utilisé dans les copieurs et les imprimantes laser. Cette poudre se compose de résine et de matières plastiques qui se transforment en liquide pour imprimer un document. La majorité des toners vendus sont de couleur noire, mais il existe également les autres couleurs d’impression que sont le cyan, le jaune et le magenta. Ce système est plus économique qu’une cartouche d’encre classique, plus simple à installer et s’avère moins fragile, car le toner ne sèche pas en cas d’inutilisation prolongée de la machine, contrairement à l’encre.
  • Le tambour ou photoconducteur : cet accessoire assure une meilleure qualité de l’impression lors de la copie. En outre, il allonge la durée de vie de la machine et réduit les besoins de maintenance en limitant l’usure et l’encrassement. En revanche, il faut en prévoir un par couleur.
  • Le développeur ou poudre développeur : la poudre développeur est liée au tambour et permet d’imprimer une image de qualité sans traces, trainées ou manques.
  • Les têtes d’impression : la tête d’impression est présente sur les machines qui utilisent la technologie jet d’encre et matricielle. Elle fait le lien entre les cartouches à encre à l’état liquide et le papier, soit de manière directe, soit au moyen d’un relais, qui peut être un système d’encrage ou un tuyau d’alimentation. La tête d’impression est fragile, car elle est sollicitée à chaque copie. Elle peut se détériorer ou se boucher.
  • Les cartes réseau : ce périphérique permet de connecter l’imprimante au réseau de l’entreprise ou de la structure. Intégrée à la machine, elle sert d’interface entre le copieur et le câble du réseau. Elle est indispensable pour les modèles de machines numériques.
  • Les câbles et alimentations : il s’agit des boîtiers et des câbles qui permettent de brancher un appareil sur le secteur pour le faire fonctionner, mais également pour le relier à d’autres matériels informatiques (ordinateurs, écrans, etc.).